CARTHAGE : Ousmane William Mbaye voit dans sa collection une belle reconnaissance

  • Source: : APS | Le 05 novembre, 2017 à 10:11:55 | Lu 942 fois | 6 Commentaires
content_image

CARTHAGE : Ousmane William Mbaye voit dans sa collection une belle reconnaissance


Le cinéaste sénégalais Ousmane William Mbaye considère la sélection de son documentaire "Kemtiyu Séex Anta" pour les 28èmes Journées cinématographiques de Carthage (JCC, 4-11 novembre) comme une "belle reconnaissance" de son parcours dans le cinéma.
 
"Je viens à Carthage avec beaucoup d’enthousiasme et de bonheur. C’est une belle reconnaissance d’être sélectionné", a dit le réalisateur arrivé à Tunis samedi matin. 
 
La 28ème édition des JCC démarre ce samedi, à 18 heures 30 (17 heures 30 à Dakar).
 
Le documentaire "Kemtiyu Séex Anta" n’avait pas été sélectionné pour l’édition 2016 des Journées cinématographiques de Carthage.
 
Sa sélection pour les JCC 2017 peut être considérée comme un rattrapage en raison des nombreuses distinctions qu’a remportées dans le monde ce film, qui a obtenu le prix du Meilleur documentaire au Festival panafricain de cinéma et de l’audiovisuel de Ouagadougou (FESPACO), en mars 2017. 
 
"+Kemtiyu Séex Anta+ n’étant pas sélectionné l’année dernière, le fait de l’avoir été cette année est (…) ma victoire et ma fierté", a commenté Mbaye, considérant les JCC comme "un grand moment" de cinéma. 
 
"J’ai eu des années de gloire ici avec mon film +Président Dia+, qui a reçu le Tanit d’or en 2012 (la plus grande récompense pour chaque catégorie des films aux JCC, Ndlr). Mon premier court métrage, +Doomi Ngacc+ ("L’enfant de Ngatch"), réalisé en 1979, a remporté le Tanit de bronze la même année", a-t-il rappelé.
 
"Carthage et le Fespaco" sont les festivals "les plus importants" pour lui, dit-il.
 
Trois autres films sénégalais ont été sélectionnés pour les JCC 2017 : "Félicité" d’Alain Gomis (longs métrages fiction), "Dem Dem" de Pape Bounama Lopy et "Fallou" d’Alassane Sy (courts métrages).
 
Sy, qui poursuit ses études au Royaume-Uni, a remporté le Tanit d’or de la catégorie des courts métrages, avec le film "Marabout", lors des JCC 2016. 

"Revenir aux objectifs fondamentaux"
 
Le Sénégal est également représenté dans les jurys des 28èmes Journées cinématographiques de Carthage par Mama Keita (jury des longs métrages fiction) et le journaliste Baba Diop, critique de cinéma (jury des longs métrages et des courts métrages documentaire). Le jury dont Diop est membre est dirigé par le cinéaste belge Thierry Michel. 
 
L’actrice sénégalaise Rokhaya Niang fait partie du jury de la compétition en première œuvre du prix "Taher-Cheriaa". 
 
Le délégué général des Journées cinématographiques de Carthage, Nejib Ayed, affirme que "cette édition va revenir aux objectifs fondamentaux des JCC, qui sont plus que jamais d’actualité".
 
Revenir aux "objectifs fondamentaux" consiste à assurer "la promotion des cinématographies et des films africains et arabes, en renforçant la compétitivité, en doublant les prix, en multipliant aussi les focus sur des expériences innovantes", a-t-il expliqué.
 
"La 28ème session des JCC sera plus concentrée, tant au niveau des films que des espaces. Elle consacrera la fête", a assuré Nejib Ayed. 
"Écrire sur la neige", du Palestinien Rashid Masharawi, a été choisi comme film d’ouverture du festival de cinéma de Carthage.
 
Durant les huit jours que vont durer les JCC – du 4 au 11 novembre -, 180 films seront projetés dans plusieurs salles et espaces de cinéma. 
 
Hommage sera rendu à des professionnels du cinéma aujourd’hui décédés, et des "focus spéciaux" seront consacrés aux cinématographies d’Asie, d’Afrique du Sud, d’Algérie, d’Amérique latine, etc., selon le comité d’organisation des JCC.
 


Auteur: aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (9)


Anonyme il y a 2 semaines (10:28 AM) 0 FansN°: 1
Bravo Willy... Cette fois- ci-sera la bonne. Bravo de tout coeur
Anonyme il y a 2 semaines (11:11 AM) 0 FansN°: 2
bravo William. Esprit élégant et honnête homme
Anonyme il y a 2 semaines (11:11 AM) 0 FansN°: 3
esprit élégant et honnête homme
Khatior-bi il y a 2 semaines (13:11 PM) 0 FansN°: 4
Bien joue monsieur DialDiali.

Merci pour le divertissement culturel que tu nous offres.

Bonne continuation Will.

Il faut sans doute faire revivre les Recidak !
Anonyme il y a 2 semaines (13:11 PM) 0 FansN°: 5
































Anonyme il y a 2 semaines (13:11 PM) 0 FansN°: 6




Latsabetcha il y a 2 semaines (16:11 PM) 0 FansN°: 7
Mais BIGRE où est Moussa Touré. Le MANDÉMORY du cinéma Africain ?
Latsabetcha il y a 2 semaines (16:11 PM) 0 FansN°: 8
Mais BIGRE où est Moussa Touré. Le MANDÉMORY du cinéma Africain ?
Latsabetcha il y a 2 semaines (16:11 PM) 0 FansN°: 9
Mais BIGRE où est Moussa Touré. Le MANDÉMORY du cinéma Africain ?

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com