Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Presse Poubelle!

Posté par: Babacar DIARRA| Samedi 09 juillet, 2016 12:07  | Consulté 661 fois  |  0 Réactions  |   

Dis mois quelle Presse tu as je te dirai si tu es d'une race inférieure ou pas?

« A ce stade, il semble qu’il y ait eu un seul tireur, adepte de la suprématie noire sans lien connu ou inspiration d’aucun groupe terroriste international » ou « le tueur des policiers blancs» voilà comment est présenté Micah Johnson dans les médias. Ce Héros suspecté d'avoir abattu 5 policiers à Dallas. Sans vouloir me réjouir de la morts d'être humain (wala khad karamna banni Adama) aurait-on oublié que la Guerre en Irak a causé plus de 3 millions de morts et celle en Libye a franchi le million et leurs auteurs se la coulent douce dans de luxueuses maisons de retraite et pour certains sont prêts à briguer un autre Mandat sous l'oeil cupide de la CPI. Alors que pour les faits qui lui étaient reprochés, le Colonel Khadafy aurait tué 6000 civils libyens?

A l’instar des grands évènements comme les attentats du 11 Septembre, la chute du régime de Sadam, les attentants de Charlie Hebdo, les sujets d’actualité et les décisions politiques ont été portés par une presse mature, responsable qui a su tenir profit et EXERCER sa notoriété pour transmettre les idées auxquelles elle aspire.
Je n’ai aucunement l’intention d’entreprendre ici le procès de la pesse en général et celle de nos pays africains en particulier mais de souligner l’importance de celle-ci comme moyen de propagande (ce qui n’est toujours péjoratif quant à la cause et les valeurs qui la motivent) et comme reflet des aspirations et moyens de jouissances des peuples qui la composent. Il est de ces émois engendrés par la ou les perte(s) d’êtres chers qui touchent au plus profond et sollicitent notre humanisme. C’est en sens que la presse se doit d’être exigeante pas pour l’évènementiel auquel elle est confronté mais pour l’éthique, la reconnaissance et sa part de contribution aux sujets sociétaux. On a tous été choqué, peut être pas pour les mêmes raisons, par les drames de la Méditerranée, les massacres de Boko Haram ou plus récemment les attentats au Bangladesh et à Médine, encore une fois, hélas, qui nous ont ôté des centaines de nos frères et soeurs. Et la classe dirigeante et les institutions africaines pour qui cette tragédie a laissé de marbre, se sont encore illustrées par leur silence coupable. En même temps qu’est ce qu’elles auraient pu dire? Qu’ils ont détourné les programmes sociaux et d’investissement au profit de leurs familles, amis ou partis? Qu’elles se vantent de ne pas avoir huit (8) mais deux (2) milliards? Qe le degré d'endettement de leurs Etats est du en grande partie de leur train de vie? Q’elles ont presque privatisé l’intégralité des entreprises, sociétés nationales et ressources naturelles (halieutiques et minières)? Sûrement pas!


Mais c’est à ce niveau qu’on besoin de médias aux idéologies inextinguibles qui ne cessent de rappeler les défis et les engagements des sociétés auxquelles ils servent. Il suffit d’explorer les voies de l’introspection pour scruter chaque traitement qui est fait des questions sociétales pour se rendre compte ô combien la presse africaine particulièrement sénégalaise est nombriliste et naïve pour ne pas dire carencée. Un tour sur le caxabal de Modou Lo, le weer nombo de Eumeu Sène ou le prochain clip de WALLY et la moisson se compte par 100F. La Rédaction des journaux sénégalais se limitent à cela. Et quand on ne parle pas du système LMD (Lutte, Musique, Danse), c’est au tour des politiciens de défrayer la chronique. Un manque d'investigation et de patriotisme qui frisent l’irresponsabilité. On “a tous été CHARLIE” pendant un moment du fait de l’implication des médias occidentaux qui ont su imposer le rythme de l’actualité et leur conviction ardente aux thèses expansionnistes et suscité en nous un profond émoi. Pour les désormais Migrants africains, les Diambars partis défendre la Patrie en Casamance, au Mali, au Soudan, cela n’a pas été le cas de presse africaine loin de là.


Qu faut-il faire? Puisque le milieu des affaires et celui de la politique sont indissociables, il est difficile d’avoir une presse objective liant l’éthique à la morale pour définitivement asseoir sa notoriété dans le monde et subjuguer la cause largement partagée. 
Sommes nous assez patriotes pour en exiger autant de nos gouvernants???

 

 

#Race_inférieure_race_supérieure

#CPI_complice_mort_Khadafy

#presse_alimentaire

 

 

Babacar DIARRA

 L'auteur  Babacar DIARRA
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Babacar DIARRA
Blog crée le 03/03/2015 Visité 110112 fois 43 Articles 1317 Commentaires 0 Abonnés

Posts recents
MESSAGE D\'OUSMANE SONKO, PRÉSIDENT DE PASTEF LES PATRIOTES
Même s\'il y avait la machine à radiothérapie...
Pourquoi nous votons pour les menteurs?
Chez les personnes infectées par le VIH-2, la maladie progresse rarement.
SIT-IN A LYON
Commentaires recents
Les plus populaires
Youssou Ndour: dernier du Poker menteur?
LE NOUVEAU DICTAT
Macky réussit son premier CRASH TEST...de justesse!
Plan ORSEC, les Milliards sous les eaux?
ILA TOUBA ?